Le forum de Kairouan

منتدى القيروان
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
السيد عبد المجيد لغوان الوالي الجديد لولاية القيروان
نبيل الضيف يعود إلى ممارسة مهامه على راس النيابة الخصوية في انتظار صدور القائمة الجديدة ويبادر بإزالة بناءتين فوضويتين أحداها بالحي التجاري 1 والثانية بطريق حفوز

Partagez | 
 

 L'Aïd el fitr

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Back Again
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2640
Localisation : Le sahel kairouanais
Humeur : en dents de scie
Loisirs : Culture & Sport
Date d'inscription : 16/01/2006

MessageSujet: L'Aïd el fitr   Mar 30 Aoû - 0:47

L'Aïd el fitr ou esseghir est une fête religieuse d'une durée de trois jours qui marque la fin de Ramadan et du jeûne durant lequel les musulmans s'abstiennent des besoins primaires du lever au coucher du soleil (manger, boire et avoir des rapports sexuels)

Les gens vont à la mosquée au petit matin faire la prière d 'El Aïd "salat el aïd". Il faut au préalable donner la "fitra" (aumône) aux gens nécessiteux avant l'aube.

A la sortie Ils se congratulent en se saluant (spécial Aïd) d'abord en se tenant les pouces ensuite par un serrage plus élaboré de la main en se donnant l'accolade ou un léger bisou sur la joue sans toutefois, oublier les salamalecs funéraires Kairouanais "Yarham sidi". A la campagne les gens se donnaient l'accolade par les épaules.

A la maison, dans la rue ou au café c'est le même cérémonial de présentation de voeux à l'occasion de l'Aïd qui se répéte à longueur de journée et çà peut durer jusqu'à une semaine.

Dans la société musulmane, l'Aïd constitue l'occasion la plus propice pour se parler, se réconcilier, se faire pardonner et oublier "Aïd smah" (fête du pardon).

Le chef de famille commence la journée par recevoir les voeux de sa propre famille La table est installée, on lui présente des assiettes de patisseries locales préparées pour l'occasion durant la deuxième quinzaine de Ramadan tout en congratulant ses petits bien habillés et coiffés pour la circonstance auxquels il donne "aïdhom" (argent de poche spécial aïd)

Les enfants vont également visiter des proches pour leur présenter les voeux de l'Aïd "iaydou" et ramasser au passage quelques donations supplémentaires.

Ils vont en petits groupes soit au cinéma "le casino" où on a prévu une séance matinale pour jeunes et moins jeunes ou bien à la "Rahba" (place de tunis) passer d'agréables moments à la fête foraine monter sur des chevaux de bois ou sur la "dirjaha" (balançoire) ou sur une "kerrita" (charrette) tirée par des bêtes de somme ou bien sur une "berouita" (petite charrette tirée par un homme) assister au spectacle improvisé de "boussadia" (danseur ambulant de race noire).

D'autres préfèrent pour quelques sous "bdourou" (de l'espagnol passé à l'arabe. pièce de monnaie de 5 francs) faire le tour de la ville en carrosse du célèbre Lamine ou au mieux en voiture louage de la "Rahba" vers "sayed sahbi" dans de vieux tacots Citroen traction ou juvaquatre dont le moteur aussitôt allumé à l'aide de manivelle repartent en toute vitesse bondés de petits voyageurs entassés les uns sur les autres tandis que le chauffeur donne des coups de klaxon pip pip pipipip au grand bonheur de tous !

En rentrant à la maison et de passage au souk du coté de "bab tounes" on achetait des jouets d'époque genre "zommara" (musette) un lot de "gazgaz" (billes) et beacoup de "choufakha" (ballons) chez "baiek Samouna" sans oublier un peu de "halwa" (pâtisseries tunisiennes). Les filles préfèrent toujours acheter une "aroussa" (poupée) et une "darbouka" (instrument à percussion fait d'un vase pansu en terre cuite ou en métal sur lequel est tendue une peau de chèvre).

A la "houma" (quartier) on guette le marchand ambulant de frigolo, gilati, granite et gazouz (boissons gazeuses) La nuit on dormira complètement désargenté entouré de ses jouets et heureux d'avoir dépensé tant d'argent. c'était vraiment une atmosphère superbe.

L' après midi le deuxième et troisième jour sont réservés aux visites familiales pour solliciter "rida el walidine" (bénédiction des parents) où vous êtes littéralement aspergé de "kounoulia" (eau de cologne) ou de "zhar" (fleurs de bigaradier) oi "ma ward" (eau de rose) distillé maison avec le traditionnel "kattar" (alambic). on vous présentera également l'incontournable "makhroudh" (pâtisseries kairouanaises). Il faut impérativement en goûter un petit peu même si vous êtes diabétique pour ne pas vexer vos hôtes !

Le premier jour de l'Aïd toutes les familles qui ont perdu un des leurs dressent une tente sur sa tombe, paient un "meddeb" pour réciter quelques versets du Coran et donnent de l'aumône aux pauvres.

Dans mon enfance la vue du croissant pour déterminer le début du mois lunaire (1er chaoual ) qui est un événement en soi reste de nos jours l'objet de désaccords et divise encore le monde arabe. certains l'ont vu au télescope, d'autres interdisent les moyens techniques modernes et exigent une vision à l'œil nu au crépuscule , d'autres exaspérés n'ont ni vu ni connu ni même entendu parler ! ! Résultat certains fêtent l'Aïd d'autres le lendemain.

Pourtant personne ne pensa à consulter l'observatoire du Caire, la plus grande institution du genre dans le monde musulman. Afin d'éviter des querelles cet obsevatoire avait pris la précaution de procéder à des calculs précis sur la base des observations astronomiques. Les Egyptiens ont toujours été très forts en astronomie. Ils avaient autrefois calculé le rayon de la terre en comparant la différence dans la hauteur du soleil entre Alexandrie et Assouan au moment du solstice d'été. Mais il s'agit d'un exploit vieux de plus de cinq mille ans.

Les arabes attachés à la tradition , préfèrent regarder à l'oeil nu plutôt que d'utiliser la technologie venue d'occident et oublient les "hadiths" du prophète Mohamed (SAW) qui disait "qui aspire au savoir adore dieu".

Aux dernières nouvelles l'organisation de la conférence islamique a décidé d'affréter dans deux ans un satellite pour voir de plus près le croissant .. Attendons et voir (wait and see)

"AÏdkom mabrouk" (bonne fête de l'Aïd)

Mohamed Rebai

info@kairouan.org

_________________
Med Rebai
The Sun Back Again

du forum | de Kairouan | de Kairouan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.kairouan.org
 
L'Aïd el fitr
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de Kairouan :: KAIROUAN-
Sauter vers: