Le forum de Kairouan

منتدى القيروان
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
السيد عبد المجيد لغوان الوالي الجديد لولاية القيروان
نبيل الضيف يعود إلى ممارسة مهامه على راس النيابة الخصوية في انتظار صدور القائمة الجديدة ويبادر بإزالة بناءتين فوضويتين أحداها بالحي التجاري 1 والثانية بطريق حفوز

Partagez | 
 

 تصريحات لسفيان الحيدوسي

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
HATEM 999



Nombre de messages : 484
Age : 44
Localisation : Qatar
Humeur : ...
Loisirs : Sport
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: تصريحات لسفيان الحيدوسي   Lun 23 Aoû - 16:29

سفيان الحيدوسي لـ«الشروق»: لا للتسيّب ونعم للتّفاؤل بمستقبل الشبيبة
لم يصمد المدرب الحبيب الماجري سوى جولتين فقط ليسقط بالضربة القاضية ويقرّر الرحيل بعد أن حصل الطلاق بالتراضي خاصة في ظل الضغوطات الكبيرة التي واجهها هذا الفني التي استحال معها مواصلة العمل
الهيئة المديرة التي تتحمّل القسط الأوفر من المسؤولية لما يجري داخل القلعة الخضراء والبيضاء بحثت عن البديل بسرعة ووجدت ضالتها في المدرب سفيان الحيدوسي الذي وقع عليه الاختيار من ضمن قائمة ضمّت 4 أسماء و هم نورالدين العبيدي ،سفيان الحيدوسي ،مراد محجوب وكمال الزواغي
الحيدوسي الذي قالت عنه لجنة كرة القدم بأنه رجل المرحلة الجديد باشر مهامه على رأس الشبيبة وأعدّ المجموعة لمباراة النادي الافريقي. كما كانت له جلسة عمل مع رئيس الجمعية وأعضاء لجنة كرة القدم للنظر في برنامج العمل ورسم الأهداف المستقبلية والاستراتيجية الخاصة بالفريق من حيث التكوين واعطاء الفرصة للشبان وكذلك الانتدابات الضرورية
المدرب الجديد للشبيبة الرياضيّة القيروانيّة أمضى عقدا لمدة موسم مع الأخضر والأبيض وخلال أول مصافحة له مع الفريق أجرت الشروق معه الحديث التالي
الشبيبة فريق عريق
عن هذه الزيجة والتجربة الجديدة قال الحيدوسي
الشبيبة فريق كبير ومدرسة عريقة أثثت المشهد الكروي في تونس بفضل ما أنجبته من لاعبين ممتازين استفادت منهم أغلب الأندية التونسية وكذلك المنتخب الوطني لذلك فإن تدريب الشبيبة شرف لكل مدرب لأنها محطة هامة يمكن أن تؤثر في مسيرة أيّ فني.. أنا سعيد بهذه التجربة الجديدة وأتمنى كل التوفيق لي وللشبيبة هذا الموسم.. وأشكر المسؤولين على ثقتهم في شخصي.. وإن شاء اللّه أكون في مستوى المسؤولية الملقاة على عاتقي.. رغم أنّ النجاح رهين تضافر جهود جميع الأطراف من إدارة واطار فني وطبي وإعلام وجمهور

محجوب شجّعني
سألنا الحيدوسي إذا كان للمدرب مراد محجوب علاقة بهذه الزيجة نظرا للعلاقة المتميزة جدّا التي تربط المدرب الحالي سفيان الحيدوسي بالمدرب السابق للشبيبة مراد محجوب فقال
نعم تربطني علاقة طيبة جدا مع المدرب مراد محجوب الذي سبق وأن عملت معه وهو من الكفاءات الكبيرة في تونس، وبحكم اشرافه في الموسم الفارط على الشبيبة فإني لم أتردّد في استشارته والتحدث معه عن الفريق بعد العرض الذي وصلني رسميا من إدارة فريق الأغالبة وقد شجعني محجوب على خوض هذه التجربة
الكرة نتائج
قاطعت الحيدوسي وقلت له: لكن الجمهور لا تهمه إلاّ النتائج العاجلة والدليل ما حدث للمدرب الحبيب الماجري بعد جولتين فقط من بداية الموسم.. ألا تخشى أن يحدث لك ما حدث للاطار الفني السابق؟ فأجاب
بكل تأكيد.. الكرة نتائج.. والرياضة عموما ومهما كان نوعها أصبحت نتائج.. هنالك مصاريف ومداخيل وانتدابات ورواتب مرتفعة وتربصات.. والمحب الذي يدفع من ماله ووقته من حقه أن يطالب بالنتائج ويطالب بالتتويجات.. هذا أمر مشروع.. وإذا غابت النتائج الايجابية فرحيل اللاعب أو المدرب أو المسؤول أمر طبيعي.. لنقلها برحابة صدر من يفشل ولم يقدر على الاصلاح والتعديل وحصد النتائج الطيبة وتحقيق الأهداف المرسومة فعليه أن يترك مكانه لغيره
لا مساومة مع الانضباط
سألت الحيدوسي عن رأيه في مسألة الانضباط بعد أن تفشى التسيّب في الفريق خلال الفترة الأخيرة خاصة وأنّ بعض اللاعبين المتطاوسين يعتقدون أنفسهم فوق المحاسبة.. فقال
خلال مصافحتي الأولى باللاعبين أشرت الى مسألة الانضباط التي أعتبرها نقطة جوهرية في نجاح مسيرة أيّ جمعية وذكرت أنّ من يحيد عن سياسة المجموعة والقانون الداخلي للفريق، فإنه سيجد نفسه أوت وسيعرض نفسه لعقوبات صارمة.. كل اللاعبين سواسية عندي لا أفرّق بين أحد منهم إلا بما يقدمه من عرض غزير على المستطيل الأخضر
لا أخشى المجازفة
حول الرأي الذي يعتبر أن قبوله تدريب الشبيبة بمثابة المجازفة في هذا الظرف بالذات خاصة في ظل رغبة جماهير الشبيبة في تحقيق النتائج الايجابية وهو ما عجّل برحيل الحبيب الماجري، ابتسم الحيدوسي وأضاف قائلا
مهمة التدريب تتطلب الشجاعة ورباطة الجأش والثقة بالنفس مع التعاون مع الأطراف الفاعلة، لذلك فإني أعتقد أن المجازفة مطلوبة في بعض الأحيان، ولا بدّ من التأقلم مع الأجواء الموجودة والتعامل بذكاء مع بعض الوضعيات.. أنا أؤمن بالعمل ولا أعترف بالحظ في الكرة.. جئت للشبيبة للمساهمة في انجاح مسيرتها في بطولة الكبار، وإن شاء اللّه سأكسب الرهان والتحدي مع يقيني بوجود بعض الصعوبات والعراقيل ولكن هذه المشاكل موجودة في جميع الأندية بكبيرها وصغيرها، لا وجود لطريق مفروشة بالورود أمام أي مدرب
مزيدا من الصبر
مدرب الشبيبة ختم حديثه لـ«الشروق» قائلا: قيمة الأندية وتاريخها وعراقتها في جماهيرها.. لذلك يهمني كثيرا عودة جماهير الأخضر والأبيض لتقديم المساندة المعنوية للفريق.. وإن شاء اللّه وبمزيد من الصبر سنزرع الفرحة والبسمة على شفاههم خلال بقية مشوار البطولة.. فلا خوف على الشبيبة



رضا العلويني
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HATEM 999



Nombre de messages : 484
Age : 44
Localisation : Qatar
Humeur : ...
Loisirs : Sport
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: تصريحات لسفيان الحيدوسي   Mar 24 Aoû - 0:44

Les enseignements du match JSK-CA
Hidoussi : La victoire du cran
Bracci : Des joueurs méconnaissables

L’application tactique et l’envie de vaincre des Aghlabides ont été déterminantes devant des Clubistes chevronnés, mais dépourvus d’imagination et de réalisme

«Que la lumière soit et la lumière fut». La JSK avait grand besoin de rebondir et de dissiper le doute pour appréhender la prochaine trêve dans la confiance et la sérénité. Maintenant, c’est chose faite.
Et comment ! Aux dépens d’un postulant sérieux au titre, le CA, qu’elle a battu, sans la moindre bavure.
Avant la rencontre et mis à part l’entraîneur Hidoussi qui s’est dit confiant et optimiste quant à l’issue finale du match, la plupart des supporters kairouanais donnaient peu de chance à leurs favoris qui traînaient encore deux revers, dont l’un à domicile, et se trouvaient handicapés par la défaillance de quatre attaquants et non des moindres, à savoir Echeïkh, Yousfi, Hamzaoui et Tayeb. Sans compter le traumatisme né du bref mais combien controversé passage de l’ancien entraîneur Habib Mejri à la JSK. C’était vraiment la bouteille à la mer. Rien que des incertitudes au départ, une épreuve difficile à affronter, une issue imprévisible mais lourde de conséquences pour la suite du parcours.
Donc, fort de son optimisme et de son calme olympien, Hidoussi, a tout au long de la semaine, cherché à remonter le moral des joueurs, à stimuler leur ardeur et à leur redonner confiance en leurs moyens. Ensuite, il a passé en revue tout l’effectif disponible et varié les tâches et les postes pour dénicher le meilleur onze possible.
Enfin, il a tout fait pour transmettre, sans accrocs, à ses joueurs sa conception du jeu et les options technico-tactiques appropriées au match. Le résultat fut des plus probants puisqu’il a réussi à trouver un bon duo axial Rouatbi- Mamadou et à faire avancer d’un cran le troisième pivot à vocation offensive Mounbain (alors qu’il était auparavant acculé à l’axe) et qu’il a gagné son pari de confier l’animation offensive à Jabnoun et surtout au jeune ailier de talent, Troudi, auteur d’une prestation époustouflante.
Ainsi, en soignant leur tenue défensive axée sur la couverture, le dédoublement de postes et le marquage de zone, en soudant leur entrejeu tout en veillant sur la récupération et la relance, et en privilégiant les remontées latérales et les contres rapides, les Kairouanais ont pu prendre l’avantage dès la 52’, gérer convenablement, en dépit de leur infériorité numérique dès la 35’, le reste du match et surtout résister farouchement aux assauts rageurs des Clubistes, pour préserver leur précieux acquis. Hidoussi, l’air heureux, nous confia, à ce propos, à l’issue du match : «C’était la victoire du cran. Je félicite mes joueurs pour avoir pu surmonter leurs traumatismes, leurs appréhensions et leurs handicaps et remporter la victoire qu’il faut pour retrouver la confiance et la sérénité et se remettre en selle. C’est un nouveau départ très encourageant pour se remettre sérieusement au travail et envisager la suite du parcours avec davantage d’optimisme».


CA : une équipe mal à l’aise

En dépit d’une formation clubiste à fière allure et des doublures de luxe, en l’occurrence Sellami, Traoré et Hmam sur le banc des remplaçants, les visiteurs n’ont rien présenté de bon, au cours de la première période de jeu, et se sont contentés de subir le jeu, de riposter par intermittence et de neutraliser les velléités offensives adverses plutôt que de construire leur propre jeu. Le fait que Dhaouadi effectue le premier centrage clubiste à la 8’ et que Melliti tire le premier corner à la 31’ est édifiant à plus d’un titre; les joueurs donnaient l’impression d’être mal à l’aise, mal campés sur leurs jambes et manquant lamentablement d’initiative et d’imagination. Il a fallu qu’ils encaissent un but à la 52’ pour qu’ils soient secoués de leur torpeur et qu’ils remettent leur machine offensive — quelque peu grippée — en marche. Il y a eu alors des permutations de postes entre les deux ailiers Dhaouadi et Mouihbi, puis une reconversion du même Dhaouadi en demi offensif pour épauler Akrout esseulé et amorphe, et enfin l’incorporation de Sellami et de Traoré pour tenter de déverrouiller le dispositif défensif aghlabide. Mais c’était insuffisant devant l’opiniâtreté et la rage de vaincre des Kairouanais.
Par ailleurs, l’entraîneur Bracci devrait revoir sa défense qui a laissé entrevoir bien des lacunes aussi bien à l’axe, qui assume la responsabilité du but encaissé, qu’au côté latéral gauche où Meriah en a vu de toutes les couleurs de la part du jeune ailier Troudi. Rien qu’à voir le désarroi de Bracci qui a réprimandé sévèrement ses joueurs à l’issue du match et leur a reproché de dormir sur leurs lauriers pour réaliser que beaucoup reste à faire. Et de conclure, l’air dépité : «Je n’ai pas vu des joueurs aptes à se remettre constamment en cause à jouer pour le titre. C’était un ensemble méconnaissable au jeu statique et qui ne pourra pas aller loin».
Certes, avec des prétentions revues à la baisse, des joueurs recroquevillés sur eux-mêmes et manquant visiblement de créativité et de force de caractère et des choix technico-tactiques mal digérés et mal appliqués, l’avenir immédiat du CA ne semble pas rose. A moins que tout le monde mette du sien pour surmonter ces handicaps, colmater les brèches et reprendre confiance.
Quant aux Aghlabides, cette victoire qui arrive au bon moment leur permettra sans doute de voir plus clair et leur servira de tremplin pour progresser et aller de l’avant.


Extra Ball:

Comme à l’accoutumée, le match JSK-CA a drainé beaucoup de supporters des deux camps qui ont bravé la canicule par ce temps de jeûne pour épauler leurs favoris.

Bonne organisation dans et autour du stade avec un service d’ordre qui veille au grain, fermement mais discrètement. Aucun incident n’était à déplorer pendant et après le match. Bravo !

Lors de la saison écoulée, la JSK a battu le CA à Kairouan sur le même score de 1 à 0. But de H. Jaber dont l’arrivée est annoncée pour très bientôt pour renforcer l’effectif aghlabide.

L’ex-enfant du club Dhaouadi avait les nerfs à fleur de peau et a dû être prévenu, à maintes reprises, par l’arbitre pour qu’il garde son calme, avant d’être averti en fin de rencontre.

Dans le camp aghlabide, Ouertani et Dridi ont écopé un carton jaune pour palabres ou jeu dur, alors que Rouatbi, dont c’est la première apparition, a été expulsé à la 35’ pour somme d’avertissements.

L’expulsion de Rouatbi est la deuxième consécutive après celle de Dardouri survenue lors de la précédente journée face au ST. Où va-t-on à ce rythme?

En l’absence d’Echeikh et de Yousfi, indisponibles, Kasdaoui et Jabnoun, qui ont fait une brève apparition lors des deux premiers matches de la JSK, ont été titularisés face au CA et ont disputé la totalité du match.

Kasdaoui a marqué son premier but de la saison. Auparavant et au cours de la dernière trêve observée par le championnat, il a marqué trois buts, à raison d’un but par match, lors des trois matches amicaux disputés par la JSK, face à Nadi Emirati (3-2) et à l’ASG, en aller et retour (2-1 et 2-2). Pourvu que ça dure.

Le milieu Ahmed Hlali, dont le contrat est arrivé à expiration le 30 juin dernier, était un spectateur attentif du match JSK-CA.
Interrogé sur le motif de sa présence sur les gradins, il nous a dit qu’il était là pour regarder ses anciens équipiers. Serait-ce un signe pour les recruteurs kairouanais ? Wait and see.

L’arbitre Mohamed Saïd Kordi a dirigé, la saison dernière, deux matches de la JSK. Le premier face à l’EST (0-4) pour le compte de la 10e journée, le second face au CAB (2-3) pour le compte de la 18e journée. Donc après deux défaites, une victoire. C’est de bon augure.


Habib MRABET
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HATEM 999



Nombre de messages : 484
Age : 44
Localisation : Qatar
Humeur : ...
Loisirs : Sport
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: تصريحات لسفيان الحيدوسي   Mar 24 Aoû - 0:53

JSK-CA (1-0)
La JSK se rebiffe!

L’agitation vécue par le club kairouanais ces derniers temps pouvait engendrer deux scénarios: le premier avec une possible rechute et le second avec une réaction à l’occasion de la venue du Club Africain.
D’ailleurs, ce match contre le onze de Bab Jedid a fait l’objet d’une préparation spéciale de la part de l’entraîneur Sofiène Hidoussi qui a misé sur le côté psychologique.
«Vous savez, dit-il, avant le match, j’ai trouvé un groupe au moral touché après deux défaites de suite malgré le travail mis en place par mon prédécesseur Méjri que je remercie vivement. Alors, j’ai axé mon travail d’approche sur le mental pour soulever une réaction devenue nécessaire face à un adversaire coriace et difficile à manier».
D’ailleurs, les joueurs de Kairouan n’ont pas tardé à faire dessiner cette image en se lançant, dès le coup d’envoi vers le but adverse avec comme récolte deux corners de suite lors de ces cinq premières minutes en guise d’alerte au clan de Bracci.
Le technicien clubiste a vite compris le «Topo» mené par un bon Jebnoun qui a bien géré ce petit atelier d’attaque avec Kasdaoui et Troudi.
Wissem Yahia et consorts ont vite mis de l’ordre mais sans toutefois parvenir à stopper les éclairs individuels de Troudi, très en vue lors de cette première période. A la 35’, Ikbal Rouatbi quitta le terrain après avoir commis une faute gratuite sur Yahia et obligea les siens de composer avec dix joueurs.
Un scénario qu’on croyait bénéfique aux Clubistes et ce, pour pouvoir exploiter ce handicap numérique et même obliger le staff technique de sacrifier un autre joueur.
Hélas, les verts de Kairouan ont continué sur leur lancée entrecoupée par des contres rapides de Dhaouadi sur le flanc gauche, mais mal exploités par Akrout à deux reprises. Quant à Mouihbi, il n’a pas répondu aux attentes.
Au retour des vestiaires, tout le monde s’attendait à un nouveau visage clubiste, mais Kasdaoui donna une autre tournure au match en trompant Nefzi, d’ailleurs à créditer d’un bon match. On attendait la réaction clubiste, en vain avec un manque de communication entre les attaquants surtout Akrout et Mouihbi pour voir Bracci, l’entraîneur clubiste, injecter Traoré à vingt minutes de la fin, alors que Sellami a remplacé l’Ivoirien Kambou. En face, Ouertani céda sa place à Dkhilali et Yaâcoubi suppléa Troudi.
Deux entrées prouvant l’idée de Hidoussi de jouer la fraîcheur et de gérer le reste du match pour garder cette précieuse avance. Le recul des locaux a vu les attaquants clubistes procéder à des tentatives dangereuses, notamment de la part de Sellami et encore Dhaouadi, mais cette solution individuelle ne changea rien au décor final marqué par une défaite qui fait mal à tout le groupe et, surtout, à l’entraîneur qui assume sa responsabilité comme il l’a souligné en fin de match, quoique les joueurs ont aussi leur part de responsabilité et «certains, avança Bracci, ont déçu par leur manque de conscience et se voyant indispensables au club. Il y a des choses à revoir sûrement, mais c’est au groupe de faire preuve de responsabilité». Seulement de l’autre côté de la barre, le comité directeur a aussi ses idées et on pointe du doigt le duo Bracci-Sellimi qui seront entendus par les membres du bureau.
De son côté, Hidoussi qualifie cette victoire de prometteuse et synonyme d’un nouveau décollage: «Cette trêve nous sera très bénéfique pour faire les retouches nécessaires avant la reprise».


K.B.M
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: تصريحات لسفيان الحيدوسي   

Revenir en haut Aller en bas
 
تصريحات لسفيان الحيدوسي
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Ryukyuans à Formose (1575)
» Guerre de Kai et de Shinano (1572-1575)
» Arraisonnement dans le détroit de Kanmon (1578)
» Statistiques et cartes - Année 1575, année 2 de l'ère Tensho
» Marine Academy - I [FB 1608]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de Kairouan :: LA JSK-
Sauter vers: