Le forum de Kairouan

منتدى القيروان
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
السيد عبد المجيد لغوان الوالي الجديد لولاية القيروان
نبيل الضيف يعود إلى ممارسة مهامه على راس النيابة الخصوية في انتظار صدور القائمة الجديدة ويبادر بإزالة بناءتين فوضويتين أحداها بالحي التجاري 1 والثانية بطريق حفوز

Partagez | 
 

 JSK Du cœur à l’ouvrage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
9arwia 7orra



Féminin
Nombre de messages : 309
Age : 26
Localisation : kairouan
Humeur : 7md
Loisirs : Anything that gives life and meaning to my mind and spirit
Date d'inscription : 28/07/2010

MessageSujet: JSK Du cœur à l’ouvrage   Lun 16 Aoû - 22:12

La trêve, c’est toujours un moment propice pour l’évaluation et la régulation. Reste alors la part du cœur…

Après avoir enchaîné deux affligeantes défaites dont une, à domicile, face au ST, la JSK doit prendre son courage à deux mains et puiser dans le fond de ses ressources pour faire face à l’adversité et sortir indemne de son prochain match à Kairouan, face au CA, et de son périlleux déplacement à La Marsa, pour la journée d’après. Deux échéances à haut risque et lourdes de conséquences. La principale question qui agite le tout-Kairouan et préoccupe, à juste titre, staff technique et dirigeants, c’est quel visage les Ouertani et compagnie présenteront-ils à la reprise et comment compteront-ils arrêter l’hémorragie des points perdus ?
Conscient qu’en dépit d’une préparation d’intersaison sérieuse et soutenue beaucoup reste à faire, Habib Mejri a profité de la trêve de trois semaines, pour dresser un premier bilan de la situation et prendre des mesures appropriées pour un réveil rapide. les deux premières journées ont été riches en enseignements : l’équipe développe un jeu énorme, mais ne retrouve pas l’efficacité escomptée. En outre, certains joueurs ont affiché de bonnes dispositions, alors que d’autres – pas encore au mieux de leur forme – ont laissé entrevoir des lacunes flagrantes. De même, avec des défenseurs, au jeu emprunté, et davantage portés vers l’arrière et des pivots lourds à la récupération comme à la relance, il était difficile pour la ligne médiane de développer un jeu consistant et offensif ou d’avoir un ascendant quelconque au niveau des duels et du rythme de jeu.
Enfin, avec un effectif composite, à court de compétition et partiellement chambardé, les automatismes collectifs ne pouvaient pas se mettre rapidement en place, d’autant que le dossier des recrutements n’est pas encore clos.
Alors, fort de ce premier constat édifiant, Habib Mejri a vite fait d’opérer les remaniements qu’il faut, de modifier sa conception du jeu en fonction des moyens du bord dont il dispose. Preuve que l’équipe est encore en chantier et qu’il est très déconseillé de stigmatiser les joueurs pour la double décevante défaite.

Aux grands maux, les grands remèdes

Pour être en phase avec la politique du club, en matière de rajeunissement de l’effectif, Habib Mejri a fait appel au service de plusieurs jeunes du cru avec l’engagement d’introduire deux ou trois éléments dans son dispositif de jeu. Ce qui n’est pas mauvais pour une équipe qui a grand besoin d’un supplément de fraîcheur et d’un zeste de vivacité. En plus, il a programmé trois matches amicaux, avec l’intention non cachée d’élaborer un travail de régulation. Il y aura également un stage bloqué de cinq jours, dans le lieu de retraite habituel, à Sousse, pour préparer dans les meilleures conditions possibles l’échéance clubiste. De même, pour éradiquer la fatigue de certains éléments de base, le coach kairouanais a appelé tous ses joueurs à un savant dosage de l’effort et à une occupation rationnelle du terrain et soumis quelques-uns à des entraînements spécifiques et de résistance. Enfin, pour pallier le manque d’efficacité et de réussite de la ligne avant, des efforts sont à entreprendre du côté de la création, de l’animation offensive et du jeu en mouvement. Vaste programme, sans doute.
Par ailleurs, pour éviter que son équipe ne sombre dans le doute et ne succombe sous le poids de la pression du public, Habib Mejri doit s’évertuer à améliorer le mental de ses joueurs et à les secouer de leur torpeur. C’est peut-être à ce prix qu’ils pourront retrouver de nouvelles vertus et une plus grande motivation pour jouer avec beaucoup de cœur et d’enthousiasme et évoluer avec joie et décontraction, avec la perspective de s’illustrer et de retrouver des couleurs, dès dimanche prochain, face au CA. Après tout, pourquoi pas ?

Auteur : Habib MRABET
Ajouté le : 16-08-2010
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
JSK Du cœur à l’ouvrage
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Technique] Monter l'ouvrage sur un métier à broder
» La vouivre
» Victoire de Noailles }~ Prise !
» Voyager en Patagonie et en lecture avec Jean Delaborde
» Magie pratique au quotidien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de Kairouan :: LA JSK-
Sauter vers: