Le forum de Kairouan

منتدى القيروان
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
السيد عبد المجيد لغوان الوالي الجديد لولاية القيروان
نبيل الضيف يعود إلى ممارسة مهامه على راس النيابة الخصوية في انتظار صدور القائمة الجديدة ويبادر بإزالة بناءتين فوضويتين أحداها بالحي التجاري 1 والثانية بطريق حفوز

Partagez | 
 

 Habib Marabet-"La Presse"- JSK : L’état d’esprit d’abord

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
9arwia 7orra

avatar

Féminin
Nombre de messages : 309
Age : 27
Localisation : kairouan
Humeur : 7md
Loisirs : Anything that gives life and meaning to my mind and spirit
Date d'inscription : 28/07/2010

MessageSujet: Habib Marabet-"La Presse"- JSK : L’état d’esprit d’abord   Mer 11 Aoû - 14:11

La réhabilitation passe par un nouvel état d’esprit

Contre toute attente, l’équipe aghlabide a essuyé deux revers consécutifs, face à l’ESHS (2-0) et au ST (2-1), avec quatre buts encaissés et un seul marqué par un latéral, sur balle arrêtée. Un début de saison bien triste pour une équipe qui a commencé assez tôt la préparation d’intersaison, disputé cinq matches amicaux et, selon les dires de son entraîneur Habib Mejri, est prête à 80%.
La réalité du terrain était tout autre : certains joueurs tels que Mamadou et Mounbain ont rallié le lieu du stage de préparation de façon tardive alors que d’autres, fraîchement débarqués à Kairouan, à l’instar d’Escheikh, Kasdaoui, Yousfi et Rouatbi ont eu droit à une préparation tronquée. Avec de tels handicaps, il était difficile de s’attendre à un quelconque coup d’éclat de la part d’un groupe visiblement diminué au niveau de la fraîcheur physique et de la vivacité, mais aussi et surtout au niveau des automatismes collectifs et de la percussion. Ainsi, devant une équipe qui a laissé entrevoir des lacunes flagrantes et affiché son incapacité à produire un jeu constructif et efficace, aussi bien face à l’ESHS qu’au ST, les Aghlabides n’ont pas eu à forcer leur talent pour piéger une défense adverse aux aguets, surclasser un milieu de terrain essoufflé et déborder et réduire à néant les velléités offensives de l’adversaire.

En dépit de cette entrée en matière un peu corsée, sur le plan du résultat final, il y a lieu de relever quelques satisfactions individuelles : la bonne forme des deux latéraux Ouerghemmi et Trabelsi et même de Mounbain qui gagnerait à évoluer comme pivot-récupérateur, son poste de prédilection, plutôt qu’à l’axe, en mésentente totale avec Mamadou.

Le jeune attaquant M. Troudi, incorporé face au ST, a apporté du jus à l’attaque, grâce à sa mobilité et à sa touche de balle, mais il lui faut davantage de puissance et de ténacité pour être en mesure de trouver le chemin des filets.

Non à la résignation

Pour faire oublier son double revers, dissiper le doute, retrouver de bonnes sensations et surtout reconquérir les supporters, la JSK doit faire preuve de résilience, c’est-à-dire afficher une certaine capacité à réagir et à se développer en surmontant ses trausmatismes, ses handicaps et ses peurs. Elle doit garder la tête froide, faire preuve de courage et de flegme et ne pas succomber à la pression et à l’appréhension injustifiées, ni à l’obsession du résultat et à l’enjeu des matches à venir, à commencer par celui de JSK-CA.

En aucun cas, la JSK ne doit abdiquer, baisser les bras et se résigner. Se complaire dans une situation de soumission, sous prétexte que le début du calendrier est difficile, que les adversaires du moment sont redoutables, que les joueurs sont dépourvus de fraîcheur et de cohésion et que les recrutements ne sont pas encore bouclés, c’est se confiner dans un calvaire sans fin et sombrer à jamais dans l’anonymat.

L’état d’esprit est déterminant pour retrouver des sensations et des couleurs, pour dissiper le doute et faire régner la confiance et la sérénité et surtout pour renouer avec la joie de jouer.
Habib Mejri sait pertinemment ce qui l’attend, au cours de cette courte trêve, pour compenser son déficit, colmater les brèches et redonner une âme à son équipe.

La JSK a prouvé, par le passé, qu’elle est capable, quand le cœur y est, de lutter contre vents et marées, et surmonter l’adversité et de refaire surface.

Restons donc optimistes, si ce n’est qu’une question de temps ou plutôt d’état d’esprit.

Habib Mrabet, La Presse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Habib Marabet-"La Presse"- JSK : L’état d’esprit d’abord
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» " PRESSE TELEGUIDE" BRAVO!
» Pourquoi la discrimination au sein de la presse haitienne?
» Quand le Conseil de presse du Québec pressure un journaliste haitien
» Pour un sursaut de la presse haïtienne
» Radiographie d'une presse réactionnaire, jadis progressiste par Joël Léon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de Kairouan :: LA JSK-
Sauter vers: