Le forum de Kairouan

منتدى القيروان
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
السيد عبد المجيد لغوان الوالي الجديد لولاية القيروان
نبيل الضيف يعود إلى ممارسة مهامه على راس النيابة الخصوية في انتظار صدور القائمة الجديدة ويبادر بإزالة بناءتين فوضويتين أحداها بالحي التجاري 1 والثانية بطريق حفوز

Partagez | 
 

 Kairouan- JSK-ST:1-2L’application stadiste/ Habib Mrabet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
9arwia 7orra

avatar

Féminin
Nombre de messages : 309
Age : 27
Localisation : kairouan
Humeur : 7md
Loisirs : Anything that gives life and meaning to my mind and spirit
Date d'inscription : 28/07/2010

MessageSujet: Kairouan- JSK-ST:1-2L’application stadiste/ Habib Mrabet   Lun 2 Aoû - 12:36

A Kairouan — JSK-ST : 1-2
L’application stadiste

Face à une équipe stadiste solide et motivée, la JSK a laissé entrevoir bien des limites

Stade Hamda Laouani de Kairouan
JSK- ST (2-1), mi-temps (1-1)
Buts de Ouerghemmi (6’) pour la JSK et de Nafati (13’) et Ayari (60’) pour le ST.
Temps chaud. Pelouse en bon état. Public peu nombreux. Expulsion de Dardouri (72’)
Arbitrage de M. Mohamed Ben Hassana.
JSK : S. Ben Rejeb- B. Trabelsi- M.A. Ouerghemmi- Mamadou- S. Mahjoub- L. Ouertani- S. Cheikh- H. Hamzaoui (Jabnoun 61’)- Mounbain- M. Troudi (Kasdaoui 73’)- N. Yousfi (Dardouri 70’).
ST : R. Jéridi- B. Yaken- A. Ayari- S. Hosni- Kh. Zaïri- Ibrahima Bâ- M.A. Nafati- A. Mâatoug- M. Mousrati (Riahi 75’)- M. Tej- R. Ben Ouannès (Alvez 50’).
On attendait avec beaucoup de curiosité la première apparition de l’équipe aghlabide dans son propre fief, sous l’ère Mejri. Nous avions trouvé des circonstances atténuantes pour la piètre prestation fournie face à l’ESHS. Mais nous étions loin du compte tellement l’équipe s’est montrée amorphe et sans arguments. Il fallait se rendre à l’évidence et réaliser que la JSK version 2010- 2011 n’est que l’ombre de la version précédente. Aucune comparaison, pour le moment, ni sur le plan des individualités ni sur celui des automatismes collectifs. Ni sur le plan de la fraîcheur physique ni sur celui de la sérénité mentale.

Feu de paille

Pourtant, l’équipe kairouanaise fit illusion l’espace des six premières minutes avec un tête-à-tête Hamzaoui-R. Jéridi, une reprise de la tête de Mamadou déviée en corner, et ce même corner bien botté par Cheikh et prolongé de la tête dans les filets stadistes par Ouerghemmi (6’). Une étincelle dans la grisaille, en quelque sorte, puisque tout de suite après, les locaux lâchèrent prise et cédèrent l’initiative du jeu à leurs vis-à-vis qui s’en donnèrent à cœur joie pour organiser leurs lignes et riposter de plus belle. Cet effort fut rapidement récompensé suite à un contre collectif amorcé par Tej, avec Nafati, sans marquage, lequel ne trouva aucune difficulté à crucifier S. Ben Rejeb (13’). Secoués par ce but, les locaux se ressaisirent et effectuèrent quelques tirs de loin, l’œuvre de Troudi (24’), Hamzaoui (31’) et Mahjoubi (32’) mais sans résultat probant. L’action la plus dangereuse est à mettre plutôt à l’actif de Ben Ouannès qui décocha un maître-tir des 30 mètres sur la transversale (35’).
De retour des vestiaires, les locaux tentèrent de prendre les commandes, mais le jeu individuel de Yousfi et Hamzaoui à la pointe de l’attaque, l’absence de maîtrise à l’entrejeu par la faute de Ouertani et Mahjoubi, un peu lourds, et surtout le repli défensif excessif de Mamadou n’étaient pas pour arranger les choses. Normal dès lors que le pressing haut imposé par les visiteurs engendre quelques opportunités de scorer par le biais d’Alvez (53’) et Mousrati (57’) avant que Ayari ne parvienne à concrétiser l’ascendant stadiste, sur une belle reprise de la tête (60’), et inscrire le but victorieux. Les locaux eurent beau chercher à revenir dans le match mais leur jeu stérile et mal appuyé d’un côté et l’expulsion de Dardouri deux minutes après son incorporation, de l’autre, prouvèrent que l’équipe aghlabide n’avait tout simplement pas les moyens de rivaliser avec un très studieux adversaire stadiste.

Ils ont dit

Habib Mejri (JSK)

«Notre défaite est imputable au comportement de quelques joueurs, mal en point et évoluant sous pression.

Leurs fautes individuelles de placement et de couverture défensive ont chambardé nos plans et précipité notre défaite. Ce n’est qu’un début de saison et il est toujours possible d’y remédier et surtout d’améliorer la cohésion des trois compartiments».

Leiwig (ST) :

«C’est notre deuxième victoire consécutive. C’est bon pur le moral des troupes. Mais cela ne doit pas cacher les lacunes individuelles et collectives qu’on va s’efforcer à combler pendant la trêve. Notre mérite se résumait dans notre occupation rationnelle du terrain, notre aisance manœuvrière, notre fraîcheur physique et surtout dans notre volonté de bien exploiter les erreurs adverses pour tisser notre victoire».

Auteur : Habib Mrabet
Ajouté le : 02-08-2010
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Kairouan- JSK-ST:1-2L’application stadiste/ Habib Mrabet
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Charte du Juge d'application des peines
» [Mairie] Mende : arrêtés municipaux en application
» [Mairie] Lodève : arrêtés municipaux en application
» Breveter une application
» Du code d'éthique de l'Armée Mainoise

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de Kairouan :: LA JSK-
Sauter vers: