Le forum de Kairouan

منتدى القيروان
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
السيد عبد المجيد لغوان الوالي الجديد لولاية القيروان
نبيل الضيف يعود إلى ممارسة مهامه على راس النيابة الخصوية في انتظار صدور القائمة الجديدة ويبادر بإزالة بناءتين فوضويتين أحداها بالحي التجاري 1 والثانية بطريق حفوز

Partagez | 
 

 La réforme LMD

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Back Again
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2640
Localisation : Le sahel kairouanais
Humeur : en dents de scie
Loisirs : Culture & Sport
Date d'inscription : 16/01/2006

MessageSujet: La réforme LMD   Lun 22 Jan - 19:33

Ci-après un papier paru aujourd'hui sur le journal le Temps qui relance le débat sur la réforme LMD qu'en pensez-vous ?

Corps de métiers: Il n'y a plus d'Ecoles Normales d'Instituteurs et il n'y aura plus de maîtrise, , avec la réforme LMD.

Vers un « dispaching » nouveau : Une Licence pour enseigner dans le primaire, un Master pour le secondaire et un Doctorat pour le supérieur ?

Même si la question d'une nouvelle adéquation « diplômes - fonctions » ne s'est pas encore pratiquement et officiellement posée, l'entrée en application de la réforme LMD à l'université et, par conséquent, d'un nouveau tableau de diplômes qui sont la Licence, le Master et le Doctorat, appelle à l'instauration d'une nouvelle équivalence entre les diplômes et les fonctions

Il serait anormal, en effet, que l'on continue à exiger une maîtrise pour passer le CAPES et pour accéder à la fonction de professeur de l'enseignement secondaire alors que l'université n'en délivre plus. Il est aussi aberrant que l'on restreigne la fonction d'instituteur aux normaliens alors qu'il n'y a plus d'école normale d'instituteurs. Donc, il y aura nécessairement un nouveau tableau de bord pour le rapport entre les diplômes et les fonctions et les officiels sont appelés à étudier cette problématique et à entrevoir des solutions pour y faire face, à temps. Qu'attendent-ils pour entamer les démarches ?

Personne n'est certainement en mesure de se hasarder à avancer actuellement des solutions. Il n'empêche qu'il est impératif de penser à mettre sur pied, et sans plus tarder, un comité de réflexion à propos de cette problématique. Les ministères de l'Enseignement supérieur et de l'Education et de la Formation, des représentants des diverses catégories d'enseignants, ceux des étudiants et, la société civile et, éventuellement d'autres compétences, doivent s'associer dans la résolution de cette question d'aspect stratégique qui concerne aussi bien l'emploi que l'enseignement. Ce comité aurait alors comme tâche de proposer une nouvelle adéquation en fonction du tableau de bord « LMD » de l'enseignement supérieur.

L'état des lieux

Actuellement, l'université tunisienne délivre chaque année plus de 50.000 diplômes. Le concours national du CAPES attire plus de 50.000 diplômés qui se disputent près de 3.000 postes, quant à celui de la magistrature dont la capacité est aux alentours de 60 postes, il amène près de 6.000 candidats, alors que le CAPA attire aussi près de 6.000 candidats pour une capacité de 120 postes. Il est donc clair que le nombre de diplômés dépasse largement les capacités disponibles d'embauche et que l'on puisse, sans forcer, aspirer à un meilleur niveau des diplômés pour chaque fonction. L'université ne cesse d'ailleurs de « produire » des diplômés et le taux de réussite de nos étudiants est en croissance continue.

Les équivalences possibles

Selon certains spécialistes du monde de l'éducation, des débats officieux ont déjà commencé sur cette problématique. Ils pensent : « En passant en revue le processus historique du recrutement, il ressort qu'il a toujours suivi les disponibilités. Lorsque les ressources humaines n'étaient pas disponibles, l'enseignement secondaire a employé des bacheliers, et même avec la 1ère partie du Baccalauréat uniquement. Ensuite, les exigences pédagogiques ont été relevées à la DEUG (2ème année supérieure accomplie avec succès), puis à la maîtrise et maintenant, le CAPES. Donc, les exigences pédagogiques sont une fonction des diplômes existants et fournis par l'université. Et puisque le régime LMD fournit des Licences, des Masters et des Doctorats, il est logique d'attribuer des fonctions à chacun de ces diplômes. Si l'on prend le secteur de l'enseignement, à titre d'exemple, la Licence pourrait éventuellement permettre l'accès à la fonction d'instituteur dans les écoles primaires, le Master permettrait d'enseigner dans les collèges et les lycées alors que le Doctorat serait exigé pour enseigner à l'université. Mais, le passage d'un régime à un autre ne se passera pas sans difficultés, il faudrait en effet penser aux équivalences entre les diplômes du régime en cours actuellement et ceux apportés par la réforme LMD et il faudrait surtout répondre aux exigences académiques et pédagogiques de chaque fonction et veiller à ce que la formation universitaire les garantisse pour que les diplômés du supérieur puissent remplir les fonctions qui leur seront attribuées.».

Les nouveautés apportées par la réforme LMD ne se limitent donc pas aux diplômes fournis et aux parcours suivis par les étudiants. Ils s'étendent aussi à une éventuelle nouvelle adéquation entre ces diplômes et les fonctions existantes sur le marché de l'emploi. Une controverse en vue pour l'université.

Mourad SELLAMI-Le Temps du 22.01.2007

_________________
Med Rebai
The Sun Back Again

du forum | de Kairouan | de Kairouan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.kairouan.org
Souvenir2Houfia

avatar

Masculin
Nombre de messages : 991
Age : 39
Localisation : Houfia-Haffouz-Lyon-Prague-Grenoble
Humeur : Bonne
Loisirs : Voyage, football...
Date d'inscription : 26/01/2006

MessageSujet: Re: La réforme LMD   Lun 22 Jan - 22:39

Merci Admin,
C'est vrai que ce nouveau système est a discuter...
On est resté obligé de suivre les réformes françaises pour ne pas perdre le fil de l'internationalisation" à la française.
Il y a trop d'ambiguités dans ce nouveau système, trops de lacunes. La pensée tunisienne est différente de celle des français. Ce qui veut dire que ce qui peut marché en France ne peut pas réussir en Tunisie automatiquement.
Je ne crois pas que ce soit une bonne idée d'imiter ce système à l'aveuglette sans étude préalable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.kairouanfm.blogspot.com
Kayraweni

avatar

Nombre de messages : 208
Localisation : Tokyo
Humeur : Commerce
Date d'inscription : 04/04/2006

MessageSujet: Re: La réforme LMD   Dim 28 Jan - 7:09

Objectifs de la réforme LMD

*Mettre en place un système de formation caractérisé par la flexibilité et la comparabilité internationale.

*Réformer les programmes et diversifier les parcours dans les créneaux porteurs.

*Créer des parcours de formation souples et efficients, à caractère académique et appliqué, offrant à l'étudiant, à tous les niveaux, des possibilités d'insertion professionnelle. *Favoriser la mobilité de l'étudiant à l'échelle nationale et internationale.
Offrir à l’étudiant la possibilité de restructurer son parcours en cours de formation.

*Faciliter l’équivalence des diplômes.

*Créer une nouvelle génération de diplômés polyvalents aptes à s’adapter à un contexte mondial changeant.

*Assurer pour toutes les parties concernées (étudiants, parents, professionnels, employeurs etc.) une meilleure lisibilité des grades de formation et des paliers d’insertion professionnelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kayraweni

avatar

Nombre de messages : 208
Localisation : Tokyo
Humeur : Commerce
Date d'inscription : 04/04/2006

MessageSujet: Re: La réforme LMD   Dim 28 Jan - 7:14

Entretien avec M. Lazhar BouounY, ministre de l’Enseignement supérieur

http://www.leconomiste.com.tn/fr/doc.asp?docid=1336&mcat=4&mrub=110

Interview conduite par Khaled Mongi Tebourbi


L’Economiste du 05 Juillet au 19 Juillet 2006
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Souvenir2Houfia

avatar

Masculin
Nombre de messages : 991
Age : 39
Localisation : Houfia-Haffouz-Lyon-Prague-Grenoble
Humeur : Bonne
Loisirs : Voyage, football...
Date d'inscription : 26/01/2006

MessageSujet: Re: La réforme LMD   Dim 28 Jan - 13:10

Merci Kayraweni pour le lien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.kairouanfm.blogspot.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La réforme LMD   

Revenir en haut Aller en bas
 
La réforme LMD
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le kidnapping comme nouvelle forme de déstabilisation
» LE DIX COUPS DU PRESIDENT ?POLITIQUE PAS ! FOND ,FORME ,STYLE PAS!
» Le blog : forme et fond ?
» Réforme du corps enseignant de l’Université de Poitiers
» La folie est vraiment une forme de sagesse ? [Solo Rang C]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de Kairouan :: EDUCATION-
Sauter vers: